Plateforme arméno-turque

Chaque mois, une nouvelle thématique
Points de vues de Turquie, d'Arménie et de la Diaspora
Traduction intégrale en turc, arménien, anglais et français

 

L’exposition "99" pour le 24 avril 2014 présentée à la presse à Diyarbakir

 
 
 

Exposition à Diyarbakir 

24 avril 2014

 

L’exposition "99" pour le 24 avril 2014 présentée à la presse à Diyarbakir  

 

 

 

Mardi 22 avril 2014 à 10 heures, au centre de l’association des journalistes de Diyarbakir, l’ONG franco arménienne Yerkir Europe, l’association ARAM de Marseille et la municipalité de Diyarbakir, ont tenu une conférence de presse afin de présenter l’exposition "99 Portraits de l’exil – 99 photos des survivants du Génocide des Arméniens".

Etaient présents, le représentant de Yerkir Europe, Armen Ghazarian ; Varoujan Artin, de l’association ARAM de Marseille et Muharrem Cebe, Directeur des affaires culturelles de la Municipalité de Diyarbakir.

Armen Ghazarian, après avoir rappelé les différentes actions de l’ONG Yerkir Europe, a déclaré : « Le fait d’organiser cette exposition le 24 Avril, jour de commémoration du Génocide arménien, à Diyarbakir, est un double symbole puisque les Arméniens puisent leurs racines sur ces terres et qu’il s’agit de l’une des scène du crime de 1915. »

Il a ajouté : « Le message que nous souhaitons porter est qu’au delà de la mémoire et de l’histoire, il y a possibilité aujourd’hui, pour nous les Arméniens, de faire renaître l’identité arménienne là où elle puise ses racines. Que ce soit par le biais de la culture, du tourisme ou autre. »

Muharrem Cebe, Directeur des affaires culturelles de la Municipalité de Diyarbakir, a déclaré : « Il y a 99 ans, une grande tragédie a été vécue sur ces terres. Les Kurdes ont subi le même sort. Des pillages, des génocides, de grands massacres ont été vécus. 

Il a ajouté : « Parmi les victimes, il y avait aussi des gens originaires de Diyarbakir. Ils ont été obligés de quitter leurs terres. Nous sommes très heureux de voir nos compatriotes revenir, même de manière symbolique, sur les terres où leurs grands-parents sont nés et ont vécu. » 

Varoujan Artin, principal animateur de l’association ARAM, a expliqué le contenu de l’exposition « 99 Portraits de l’exil – 99 photos des survivants du Génocide des Arméniens » : « Il s’agit de reproductions de photos d’identité de rescapés du Génocide arménien qui accompagnaient entre 1923 et 1926 les certificats de baptême du patriarcat arménien du sud de la France et dont ARAM possède une grande partie des archives. » 

Il a ensuite  déclaré : « Pour la première fois de son histoire ARAM expose une partie de ses archives à l’extérieur de la France et tout spécialement en Turquie à Diyarbakir. Il s’agit d’un retour physique aux sources, symboliquement fort, sur les terres de l’Arménie Occidentale. » 

Varoujan Artin a conclu la conférence de presse en déclarant : « Je vous invite à venir regarder ces visages qui vont vous paraître familiers, tout comme vos visages me paraissent familiers aujourd’hui. »

 

Muharrem Cebe, Armen Ghazarian, Burçin Gercek, Varoujan Artin

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter

Partenaires du projet "Repair"

Twitter

Facebook